Projets Odyssée 2018-2020

Nutrition riveraine et vieillissement

Dernière mise à jour : Juin 2019

Les problèmes d’apport insuffisant en acides gras oméga-3 et en sélénium sont très répandus dans le monde entier. Ces carences nutritionnelles affectent le fonctionnement du cerveau, réduisent la santé cardiovasculaire et augmentent le risque de cancer. Ces carences s’expliquent par une consommation insuffisante, dans de nombreuses régions du monde, des meilleures sources alimentaires de ces éléments nutritifs : les poissons, les coquillages et autres aliments « riverains » comme les plantes aquatiques, le varech, les algues et les crustacés. Mais dans quelle mesure l’alimentation, et en particulier la consommation de produits marins, affecte-t-elle la déposition des acides gras polyinsaturés (lipides bénéfiques qui proviennent des poissons et fruits de mer) dans les tissus humains, en particulier dans les cellules sanguines ? Et comment cette incorporation des acides gras polyinsaturés affecte-t-elle le processus de vieillissement cellulaire ?

Ce projet propose de mettre en place une plateforme d’évaluation clinique multicentrique afin d’évaluer l’effet bénéfique d’une optimisation personnalisée de l’apport en certains nutriments riverains sur les mécanismes cellulaires du vieillissement. L’équipe de recherche a mis au point et standardisé des méthodes d’analyse qui lui permettent de quantifier les acides gras polyinsaturés dans les membranes de cellules humaines et de mesurer chez ces mêmes cellules les fonctions métaboliques des mitochondries qui sont responsables de la respiration cellulaire. Sachant que les mitochondries sont intimement liées au processus de vieillissement, cette plateforme permettra de vérifier si la modulation des membranes cellulaires (et mitochondriales) par une approche nutritionnelle permet d’intervenir dans le processus normal de vieillissement cellulaire chez l’humain.

La création de cette plateforme conjointe est l’élément catalyseur d’un programme à long terme sur la physiologie du vieillissement cellulaire et la nutrition, ainsi que d’un réseau élargi de collaborations nationales et internationales mettant en application directe les découvertes de plusieurs entreprises en biotechnologies marines et de différents groupes de recherche universitaires.


Chercheurs :
Pierre Blier (UQAR), Nicole Ouellet (UQAR), Stephen Cunnane (Université de Sherbrooke), Mélanie Plourde (Université de Sherbrooke).
Collaborateurs et partenaires :
Samuel C. Fortin Pharma, Boucar Diouf (humoriste et vulgarisateur).