Résumé des projets » Atelier collaboratif
5 novembre 2019

Système de transport intelligent pour une meilleure gestion des risques (STIMGR)

L’importance et l’augmentation du trafic maritime sur le Saint-Laurent génèrent de nombreux risques sur l’ensemble du système de cette voie maritime. La gestion de ces risques, décentralisée, reposent essentiellement sur l’habileté des capitaines de navire à prendre les meilleures décisions en temps réel. Dans la visée d’accroître la performance durable du système Saint-Laurent (arbitrage des risques versus coûts) et de diminuer les risques associés au trafic maritime, ce projet de recherche veut aider la prise de décision des capitaines de navire, à l’image des répartiteurs dans les tours de contrôle aérienne qui soutiennent les pilotes dans leur prise de décision pour mener l’avion à bon port. 

Le projet se concentre sur trois risques principaux : le risque d’embouteillage généré par des goulots d’étranglement qui se créent à certains endroits sur la voie maritime (dont à la traverse du Nord, près de l’Île-d’Orléans), les collisions avec les mammifères marins et les risques d’échouage involontaire. La méthodologie proposée est la suivante :

  • Collecter et mettre à jour des données : développer des outils de collecte ciblés, autant macro (via des satellites) que micro (via des navires ayant des capteurs in-situ). Exemple de données : quels types de bateau naviguent en temps réel sur le Saint-Laurent, leur tonnage, données bathymétriques, etc.
  • Traiter l’information récoltée (pour ne transmettre aux capitaines que l’information pertinente; éviter une surcharge cognitive) : intégrer des données locales et globales du système Saint-Laurent via leur traitement automatisé grâce à l’intelligence artificielle, et gérer la qualité des données captées pour s’assurer de leur précision, de leur exactitude, et de leur fiabilité.
  • Transmettre les données aux capitaines : ajouter les données traitées à un système de transport intelligent existant.

Plusieurs partenaires pourraient collaborer au système de détection multi-canaux pour la collecte de données :

  • Satellitaire : NASA, CSA Canada, Télésat Canada, Défense nationale
  • Bateau/drône : Société de développement économique du Saint-Laurent, Observatoire global du Saint-Laurent, Innovation maritime
  • Aérienne : Institut Maurice-Lamontagne
  • Bouées fixes : Université Dalhousie
  • Citoyenne : M. Expertise marine

Transports Canada, la Garde côtière canadienne, le Service hydrographique du Canada pourraient également être mis à contribution.Un système de traitement de l’information et de transmission de celle-ci auprès des capitaines de navire pourrait être élaboré en concertation par l’Observatoire global du Saint-Laurent, le Centre interuniversitaire de recherche sur les réseaux d’entreprise, la logistique et le transport, les associations de pilotes du Saint-Laurent et les armateurs.

Télécharger le canevas du projet


Participants intéressés à poursuivre le développement du projet :
(à déterminer)*
Jean-François Audy – UQTR
Marie-Hélène Bénard-Déraspe – Centre d’expertise en gestion des risques d’incidents maritimes
Jérôme Laurent – Merinov
Lyne Morissette – M. Expertise marine
 
*Individu s’étant porté volontaire pour coordonner le projet.