Résumé des projets » Atelier collaboratif
5 novembre 2019

Vers une culture de prévention pour améliorer la sécurité dans les pêches commerciales

À l’heure actuelle, on répertorie de nombreux incidents et accidents sur les navires de pêche commerciale chaque année, et l’on dénombre de 30 à 40 morts annuellement. Transports Canada constate que l’approche réglementaire adoptée dans les dernières années a engendré peu de résultats probants en matière de réduction des accidents et des pertes de vie. Ce projet de recherche vise à réfléchir à une approche différente pour générer une véritable culture de prévention dans l’industrie des pêches, se traduisant par des comportements adéquats en matière de santé et de sécurité chez les pêcheurs.

Dans un premier temps, le projet veut rassembler les données compilées par différentes instances ministérielles (ex. : Garde côtière canadienne, Bureau de la sécurité des transports, Transports Canada, Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail, Pêches et Océans Canada) afin de les colliger et de les corréler. Cela permettra de dresser un portrait global de la situation dans les pêches commerciales en lien avec la santé et la sécurité, afin de pouvoir cibler des champs d’action précis et de développer des stratégies adéquates pour générer un changement de comportement vers une culture de prévention.

En parallèle, une recherche plus approfondie s’avère nécessaire pour mieux comprendre les pêcheurs eux-mêmes et leurs communautés afin de pouvoir les éduquer et les sensibiliser plus efficacement. Parmi les problématiques ciblées, notons une grande résistance au changement, la pénurie de main d’oeuvre dans les pêches, la diversité des bateaux et des réalités de pêche, et la difficulté à rejoindre les pêcheurs non-impliqués dans les activités du Comité permanent sur la sécurité des bateaux de pêches (déjà plus conscientisés par la santé et la sécurité).

Le projet propose d’explorer les solutions suivantes pour contourner ces problématiques : 

  • aller à la rencontre des pêcheurs sur les quais, via des unités de prévention mobiles, afin d’obtenir leur input qui permettra de bonifier les stratégies d’un changement de culture à générer
  • mettre sur pieds un réseau d’ambassadeurs de la santé-sécurité pouvant influencer leurs pairs et leur milieu
  • élaborer des solutions adaptées aux réalités individuelles et communautaires, en collaboration avec tous les partenaires concernés par la santé et la sécurité des pêcheurs, incluant  les capitaines-propriétaires, les communautés autochtones, et les gouvernements municipaux et provinciaux.

Le projet misera donc sur trois stratégies principales pour influencer un changement de comportement chez les pêcheurs : s’adapter aux réalités du milieu, se déplacer (aller vers les intervenants) et impliquer les pêcheurs dans le processus (faire preuve d’ouverture en revisitant les pratiques et les idées préconçues chez les fonctionnaires).

Télécharger le canevas du projet