Résumé des projets » Atelier collaboratif
5 novembre 2019

Caractérisation et répartition des microplastiques dans le Saint-Laurent : collaboration intersectorielle des scientifiques et du grand public

Alors que la prolifération des microplastiques dans les cours d’eau constitue un enjeu planétaire, ce projet vise à créer une base de données de la situation des microplastiques dans le fleuve, à en réduire les sources et à sensibiliser la population québécoise aux problématiques des microplastiques dans le Saint-Laurent. Basé sur les principes de la science participative, ce projet impliquerait de nombreuses parties prenantes dans l’échantillonnage massif d’organismes vivants : les scientifiques lors des missions scientifiques, les usagers du Saint-Laurent (riverains, plaisanciers, citoyens), les comités ZIP, organismes de bassins versants et municipalités, les acteurs de la navigation (ex. : traversiers) et les élèves et étudiants dans le cadre de projets scolaires. Le développement de protocoles et de kits faciliterait la récolte et l’envoi des échantillons à un lieu d’analyse centralisé. La création d’une application interactive et géolocalisée permettrait de noter et de transmettre les données de prélèvements en temps réel. L’analyse et la caractérisation des résultats par des centres de recherche et des ministères mènerait à travailler sur les effets de l’exposition aux microplastiques sur la santé des organismes vivants, autant mollusques, bivalves et poissons, que sur la santé humaine. Plus ambitieux encore, on tentera de remonter aux sources d’émission des microplastiques hors-Québec, afin de trouver des pistes pour en réduire la production. Le défi : concevoir par la suite des messages de sensibilisation qui conscientisent le grand public à la pollution par les microplastiques et à ses effets, tout en étant englobants et positifs afin d’éviter de nuire à l’économie des communautés côtières vivant de la pêche. L’implication du milieu artistique à cet effet pourrait être une avenue à considérer.

Télécharger le canevas du projet


Le RQM tient à souligner que les objectifs de ce projet rejoignent ceux du projet déjà soutenu par Odyssée Saint-Laurent intitulé «Les microplastiques dans l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent : état des lieux environnemental et social». Ce projet est porté par Merinov et différents partenaires. Nous vous invitons à les contacter pour vous joindre à leur initiative de recherche. (Marie-Claude Côté-Laurin)

 

Participants intéressés à poursuivre le développement du projet :

Lyne Morissette* – M. Expertise marine
David Deslauriers – UQAR-ISMER
Saeid Homayouni – INRS Centre Eau, Terre, Environnement
Ladd Johnson – Université Laval 
Jérôme Laurent – Merinov
Cécilia Mélé – Stratégies Saint-Laurent
Antoine Nicolas – Un Océan de saveurs
Emmanuel Sandt-Duguay – Association de gestion halieutique autochtone Mi’gmaq et Malécite
Juan Pablo Soucy – Boréalino (Université Laval)
Alexis Eisenberg – Poly-mer (partenaire du projet “Les microplastiques dans l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent : état des lieux environnemental et social”, financé par Odyssée Saint-Laurent) – non présent à l’atelier)
*Individu s’étant porté volontaire pour coordonner le projet.