Appels conjoints

ROBVQ-RQM

Le Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ) et le Réseau Québec maritime ont unit leurs efforts pour favoriser la mise en place de projets de recherche-action misant sur une meilleure intégration de la dynamique fleuve-affluents. L’appel conjoint combine l’aspect recherche du programme Odyssée Saint-Laurent et l’aspect intervention terrain du programme Affluents Maritime (ROBVQ).

Les projets financés doivent viser un impact sur le territoire maritime du Québec tout en travaillant à la source des problèmes qui se trouvent en amont, soit dans les bassins versants des affluents navigables ou aux embouchures des principaux affluents du fleuve Saint-Laurent. Les projets doivent également répondre aux orientations de la Stratégie maritime du Québec, notamment en matière de protection du territoire maritime et de ses écosystèmes, ainsi qu’à un objectif du Plan directeur de l’eau du territoire où ils se déroulent.

D’une durée d’un an, les projets se déroulent du 1er avril 2019 au 31 mars 2020.

Les projets financés

EPERLAB: Ensemble pour l’étude et la restauration de la rivière Boyer

Piloté par la professeure-chercheuse Pascale Biron de l’Université Concordia, le projet EPERLAB prévoit un ensemble d’actions de concertations impliquant des agriculteurs, des acteurs de la gouvernance locale et des chercheurs dans le but de rétablir les fonctions écosystémiques de la rivière Boyer et, notamment, la frayère à éperlans près de son embouchure sur le Saint-Laurent. Les apports sédimentaires de la rivière seront analysés, puis un outil d’analyse hydrologique, hydrogéomorphologique et agronomique sera développé sur une plate-forme informatique à architecture ouverte pour assister les acteurs locaux dans la planification et la réalisation des actions d’aménagement du bassin versant. Une facette économique du modèle développé permettra également de documenter les coûts associés à de telles transitions écologiques.

Codemandeurs : Robert Lagacé de l’Université Laval, Aubert Michaud et Luc Belzile de l’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement et François Lajoie de l’OBV de la Côte-du-Sud.

Partenaires : Union des producteurs agricoles Chaudière-Appalaches, MAPAQ, MELCC (DIMAQ), MFFP, Club Opticonseil Chaudière-Appalaches, MRC Bellechasse

Comprendre les services écosystémiques de l’éperlan arc-en-ciel du Saguenay

Ce projet, dirigé par le professeur-chercheur Pascal Sirois de l’Université du Québec à Chicoutimi, propose d’une manière multidisciplinaire et intersectorielle, d’évaluer les menaces et la valeur économique des sites de fraie de l’éperlan arc-en-ciel, d’identifier les zones favorables pour les larves et de développer une méthode permettant de faire le suivi annuel de l’état de la population. Par la suite, cette méthode sera utilisée par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec pour surveiller adéquatement cette ressource-clé et assurer ainsi la pérennité de l’éperlan arc-en-ciel dans le Fjord du Saguenay.

Codemandeurs : Gesche Winckler et Dany Dumont de l’Institut des sciences de la mer de Rimouski de l’Université du Québec à Rimouski, Maxime Boivin et Rémi Chassé de l’Université du Québec à Chicoutimi.

Partenaires : OBV du Saguenay, ZIP Saguenay –Charlevoix, MFFP, Parcs Canada, Ressources Aquatiques Québec.